Recherche

Composition des produits cosmétiques : apprenez à décrypter les ingrédients !

Les grandes familles d’ingrédients cosmétiques

Une formulation cosmétique repose sur une expertise particulièrement poussée. Les ingénieurs et techniciens spécialisés doivent en effet identifier les différents ingrédients requis et définir les meilleures proportions pour répondre au cahier des charges en termes de bénéfices, de sensorialité et d’innocuité pour la santé.

Nous pouvons identifier plusieurs grandes familles d’ingrédients :

  1. Les Actifs
  2. Les Agents de Texture
  3. Les Opacifiants
  4. Les Pigments et les Colorants
  5. Les Tensio-actifs
  6. Les Conservateurs
  7. Les Filtres UV

Les Actifs

Présents essentiellement dans les produits cosmétiques et les soins capillaires, mais aussi parfois dans les produits de maquillage, les actifs possèdent une activité biologique, et confèrent à une formulation cosmétique son efficacité revendiquée.

Les actifs peuvent avoir, entre autres, des effets amincissants, antioxydants, anti-âge ou antiride, raffermissants, hydratants et réparateurs, tenseurs ou encore anti-comédogènes.

Les Agents de Texture

Ces ingrédients donnent à un produit cosmétique sa structure, ses caractéristiques rhéologiques, et ses performances d’application sur la peau. Ils contribuent par exemple à la viscosité, à l’onctuosité, à la facilité d’étalement ou d’écoulement, à la douceur ressentie ou encore à la capacité de pénétration. Ils peuvent aussi jouer un rôle nutritif ou hydratant.

Les agents de texture jouent un rôle essentiel dans la composition d’un produit cosmétique, car ils contribuent directement à sa sensorialité et à son efficacité.

Les propriétés des agents de texture sont variées, avec des fonctions émollientes, émulsifiantes, moussantes, épaississantes ou dispersantes.
Les cires ou les beurres végétaux en sont un exemple, permettant d’apporter de l’épaisseur à une formule, ou encore de permettre d’obtenir une galénique solide. 

Les Opacifiants

Les opacifiants permettent de modifier l’apparence finale d’un produit cosmétique, en réduisant l’aspect transparent ou translucide. Ils favorisent un rendu plus “riche” et plus onctueux, pour une sensorialité et un plaisir d’application accrus.

Les Pigments et les Colorants

Les pigments et les colorants sont surtout présents dans les produits de maquillage comme les fonds de teint, le rouge à lèvres ou les crèmes colorantes. On les retrouve par exemple sous la forme de poudres colorées.

Ils peuvent être au cœur du bénéfice attendu (fonds de teint), ou contribuer à l’expérience de consommation et à la désirabilité d’un produit cosmétique, en lui conférant une couleur particulière. 

Les Tensio-actifs

Entrant dans la composition de nombreux produits cosmétiques, les agents de texture avec des propriétés tensio-actives favorisent la stabilité d’une émulsion

Les tensio-actifs sont aussi mis en avant pour leurs propriétés nettoyantes et dégraissantes, et s’invitent dans de nombreux shampoings, gels douche ou savons liquides.

En cosmétique, les tensio-actifs privilégiés possèdent des propriétés détergentes modérées, pour ne pas agresser la peau.

Les conservateurs

Ces ingrédients sont importants pour assurer à une formulation cosmétique une tenue dans le temps, en évitant que se mettent en place des phénomènes d’altération ou d’oxydation.

Les conservateurs ont pour mission d’empêcher la prolifération des germes, bactéries, levures et moisissures (champignons), et de réduire le phénomène de “corrosion” d’un corps durant son exposition à des molécules d’oxygène.
Cependant, l’avènement des cosmétiques solides, sans eau favorisant le développement des germes, permet de limiter leur utilisation. 

Les Filtres UV

Ces ingrédients permettent de protéger la peau contre les rayons ultraviolets.  Générés par le soleil, ces derniers se distinguent en deux types en fonction de leur longueur d’onde : les UVA et les UVB. Les UVA entraînent un vieillissement accéléré de la peau, tandis que les UVB provoquent des brûlures, les fameux “coups de soleil”.

Les Filtres UV sont évidemment incontournables dans toutes les protections solaires, mais se retrouvent aussi dans d’autres produits, en quantité moindre.

Un décryptage utile des labels et certifications

Les acteurs de la filière cosmétique doivent nouer une relation de confiance avec les consommatrices et les consommateurs, et les rassurer sur la qualité et l’absence de risque des ingrédients utilisés. De nombreux labels permettent de décrypter la qualité des ingrédients d’une formulation cosmétique.

Une réglementation européenne protectrice

L’industrie cosmétique est strictement réglementée en France et en Europe. Les ingrédients cosmétiques qui entrent dans la composition des produits commercialisés doivent avoir démontré leur innocuité pour la santé, et sont validés après la réalisation d’un dossier toxicologique complet, constitué sans avoir eu recours à des essais sur les animaux. 

La Directive 76/768/CEE encadre la formulation, la production, l’étiquetage et l’emballage des produits cosmétiques. Elle est complétée par le règlement (CE) no 1223/2009, dédié aux critères relatifs aux allégations des produits cosmétiques et destiné à offrir une information de qualité. Chaque État membre est responsable de la conformité des produits produits ou importés en Europe. Nous vous invitons à consulter à ce sujet notre dossier sur la réglementation européenne des produits cosmétiques.

Mais d’autres critères et labels peuvent vous rassurer sur la qualité des ingrédients utilisés.

La certification COSMOS

Délivrée par un organisme indépendant, la certification COSMOS permet de garantir le caractère naturel ou biologique d’un produit cosmétique. Elle garantit notamment :

  • le recours à des procédés de production et de transformation qui respectent l’environnement et la santé ;
  • une utilisation des ressources naturelles dans une démarche responsable ;
  • un respect de la biodiversité ;
  • l’absence dans la formulation des ingrédients pétrochimiques, en dehors des conservateurs autorisés ;
  • l’absence d’ingrédients issus d’organismes génétiquement modifiés (OGM) ;
  • un emballage recyclable ;
  • la contribution au développement et à la promotion du concept de chimie verte.

En France, Bureau Veritas Certification, Ecocert et Cosmécert sont habilités à délivrer la certification COSMOS.

La signature COSMOS NATURAL vous garantit un produit cosmétique sans parabens, sans phénoxyéthanol, sans parfums et sans colorants de synthèse. 

La signature COSMOS ORGANIC reprend les dispositions prévues dans le cahier des charges COSMOS, avec une proportion minimale définie d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Le logo présent sur l’emballage reprend le logo de l’organisme de certification, ainsi que les termes COSMOS NATURAL et COSMOS ORGANIC. Par exemple, pour un produit certifié par ECOCERT :

label cosmo natual et cosmo organic

Les labels bio

Les produits bio qui intègrent des ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique peuvent être identifiés grâce aux labels disponibles sur le marché.label BIO Charge Cosmebio

Le label BIO Charge Cosmebio vous garantit un produit comprenant au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle, 95 % d’ingrédients d’origine végétale issus de l’agriculture biologique, et 10% d’ingrédients biologiques pour la totalité du produit.

signature COSMOS ORGANIC

La signature COSMOS ORGANIC est encore plus protectrice, et vous garantit un produit avec au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle, 95 % d’ingrédients végétaux labellisés en agriculture biologique, et 20% d’ingrédients biologiques sur le total du produit.

Note : les eaux et les minéraux, ingrédients d’origine naturelle, ne peuvent pas être considérés comme bio car ne reposant pas sur un processus de production agricole.

D’autres initiatives associatives visent à valoriser les produits cosmétiques biologiques. L’association à but non lucratif Nature & Progrès propose par exemple une mention destinée à mettre en avant des produits cosmétiques dont la composition met à l’honneur les ingrédients 100% naturels, et biologiques dans une proportion minimale de 20%. 

Les labels Vegan

Plusieurs labels ont été créés pour garantir aux consommatrices et aux consommateurs des produits Vegan, qui ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale dans leur composition ou dans la fabrication de leur emballage. Les labels les plus connus sont Vegan Society, Vegan Approved, Vegan Awareness Foundation, VeganOK et Vegecert Vegan, Expertise Végane Europe (EVE) et Vegancert (Bioagricert).

certification eve vegan

Le cahier des charges du label Expertise Végane Europe (EVE) est aujourd’hui l’un des plus rigoureux et des plus complets. La marque de certification EVE VEGAN®, d’origine française, est aujourd’hui reconnue dans le monde entier.

Des applications pour décrypter la composition d’un produit cosmétique

Depuis 1999, la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) fixe une nomenclature obligatoire à afficher sur les produits cosmétiques. Les ingrédients utilisés sont ainsi nommés de façon formelle et lisible. Plusieurs applications s’appuient sur cette nomenclature pour scanner un produit cosmétique afin d’en connaître la composition, et d’identifier les ingrédients potentiellement à risque : 

  • INCI Beauty : cette application française indépendante s’appuie notamment avec un partenariat avec l’école de chimie de Clermont-Ferrand pour vous garantir une information de qualité.
  • QuelProduit : cette application est éditée par l’UFC Que-Choisir, association de défense des consommateurs, et propose une information accessible, claire et indépendante sur les produits cosmétiques, alimentaires et ménagers.
  • Yuka : cette application, développée par Yuca SAS, affiche son indépendance. Destinée à l’origine à scanner les produits alimentaires, elle a progressivement élargi sa base de données aux produits cosmétiques.

Ces applications peuvent mettre en lumière des ingrédients qui font l’objet d’interrogations sur leur innocuité, ou qui sont potentiellement allergènes ou susceptibles d’être des perturbateurs endocriniens.

Des ingrédients cosmétiques naturels avec Sophim

Fabricant d’ingrédients cosmétiques français, Sophim propose aux acteurs du secteur des ingrédients d’origine naturelle.. Respectueux de la nature et répondant notamment pour certains aux cahiers des charges COSMOS NATURAL et COSMOS ORGANIC, ils s’invitent dans de nombreuses formulations. Vous pouvez échanger avec votre interlocuteur habituel chez Sophim, nous contacter au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message en ligne

Le squalane s’avère-t-il comédogène ?

Des produits comédogènes déconseillés pour les peaux grasses et mixtes

Les pores de la peau peuvent être naturellement obstrués par l’accumulation de peaux ou d’impuretés, et par l’excès de sébum. La peau ne « respire » pas, et les échanges hydriques et gazeux avec l’atmosphère sont limités ou impossibles. Des comédons apparaissent alors au niveau des follicules pileux. Ces points noirs, parfois appelés boutons de graisse, peuvent concerner de nombreuses parties du corps (visage, dos, bras, etc.).

Certains produits cosmétiques recouvrent la peau d’un film étanche. En empêchant la peau de « respirer », ils concourent à l’obstruction des pores de la peau et à l’apparition de comédons. Ils sont qualifiés de comédogènes, dans la mesure où ils favorisent l’apparition de comédons.

Les ingrédients cosmétiques à fort potentiel comédogène sont déconseillés dans les formulations destinées aux consommatrices et consommateurs présentant une peau grasse ou mixte. Ces produits ne sont pas recommandés à l’âge de la puberté, quand la peau est plus particulièrement sujette aux boutons d’acné.

Certains corps gras, comme l’huile de germe de blé ou de l’huile de coco, possèdent un fort potentiel comédogène. Mais tous les lipides ne possèdent pas cette propriété, et d’autres huiles utilisées en cosmétique, comme le squalane, se révèlent à l’inverse peu ou non comédogènes.

Le squalane, un potentiel non comédogène reconnu par l’INCI

L’INCI, International Nomenclature of Cosmetic Ingredients, qui référence tous les ingrédients cosmétiques, a établi une échelle de 0 à 5 pour déterminer le potentiel comédogène d’une molécule :

  • 0 : non comédogène
  • 5 : très fort potentiel comédogène

Référencé par l’INCI en qualité d’huile hydrogénée (compatible Bio) sous le numéro N° EINECS/ELINCS 203-825-6, le squalane possède un potentiel comédogène établi à 1 sur 5, ce qui démontre un risque très faible de contribuer à l’obstruction des pores de la peau et à l’apparition de comédons.

Non comédogène, le squalane peut participer à de nombreuses formulations cosmétiques. Il convient à tous les types de peaux, et trouve sa place dans des produits de beauté destinés à des peaux grasses ou mixtes. Il est aussi souvent intégré dans de nombreux soins capillaires.

Un squalane aux multiples bienfaits pour la peau et les cheveux

Le squalane est un dérivé du squalène, un composant du sébum naturellement présent chez de nombreuses espèces du règne animal et végétal. Véritable atout, cette biocompatibilité en fait un ingrédient incontournable, aux propriétés multiples.

Un ingrédient à très faible potentiel comédogène pour la peau

Le squalène prévient notamment, chez l’être humain, la sécheresse cutanée en contribuant à une hydratation durable de la peau. Il permet à la barrière lipidique de lutter plus efficacement contre les agressions extérieures comme les intempéries ou la pollution. Le squalène possède aussi des propriétés antioxydantes.

Le squalane démontre les mêmes qualités que le squalène, tout en présentant une plus grande stabilité grâce à une très faible oxydation :

  • Il contribue directement à une hydratation en profondeur de votre peau ;
  • Il vous préserve d’un vieillissement prématuré induit par le stress oxydatif ;
  • Il favorise une meilleure protection de l’épiderme contre les agressions extérieures ;
  • Il n’est naturellement ni allergénisant ni irritant.
  • Il aide à obtenir un teint plus lumineux et plus éclatant.

Son toucher non gras et soyeux et sa capacité à être incorporé dans des émulsions très fines permettent au squalane d’apporter une grande sensorialité. Ses propriétés émollientes favorisent aussi une meilleure pénétration au niveau de l’épiderme, pour une efficacité accrue des crèmes, sérums et autres produits cosmétiques qui l’incorporent.

Des soins pour le corps, les mains et le visage destinés aux peaux matures, aux peaux sensibles et aux peaux sèches accueillent volontiers du squalane, apprécié autant pour ses propriétés émollientes que pour son caractère non comédogène. Cet ingrédient se retrouve dans de nombreux autres produits de beauté, et s’adapte à tous les types de peaux.

Un ingrédient adapté aux soins capillaires

Le squalane est incorporé par ailleurs dans de nombreux soins capillaires, où il est apprécié pour ses nombreuses qualités :

  • Il répare, lisse et gaine la fibre capillaire ;
  • Il favorise un effet volume et des cheveux plus brillants ;
  • Il joue un rôle protecteur et lutte contre la déshydratation ;
  • Il permet un toucher soyeux et sec.

Il peut être présent dans un shampoing, un après-shampoing, un sérum réparateur pour les pointes sèches, un masque capillaire, un sérum coiffant lissant ou un soin protecteur sans rinçage… Il est tout indiqué pour des préparations destinées aux cheveux secs, et prend soin des cuirs chevelus irrités.

Un squalane d’origine naturel, sain et écologique

Les consommatrices et les consommateurs sont en demande de produits cosmétiques élaborés à partir d’ingrédients d’origine naturelle, respectueux de l’environnement et préservant leur santé à court, moyen et long terme. Le squalane répond à ces nouveaux enjeux, quand il provient d’une source végétale. Chez Sophim, nous proposons aux marques cosmétiques notre référence de squalane d’origine naturelle, qui répond à vos orientations stratégiques et aux exigences de vos clientes et clients : Phytosqualan®, extrait de l’olive, un fruit naturellement riche en squalène cultivé en Europe ;

Sophim fait le choix l’upcycling. À chaque fois que cela est possible, nos équipes optent pour la valorisation des coproduits de l’industrie agroalimentaire. Nous offrons une seconde vie à des parties de l’olive non exploitées pour l’alimentation humaine, et nous réduisons ainsi notre empreinte écologique tout en sécurisant nos approvisionnements. Implantée en France et en Espagne, notre entreprise vous propose une production européenne, qui répond aux plus hauts standards de qualité.

Vos ingrédients cosmétiques non comédogènes avec Sophim

Vous recherchez un squalane biosourcé, à incorporer dans la formule d’un produit de beauté sain et naturel ? Sophim vous invite à découvrir Phytosqualan®.

Nous proposons aussi une large sélection d’huiles végétales non comédogènes : huile et beurre d’Argan, huile de jojoba, huile d’avocat, huile de Macadamia… De nombreuses références sont aussi disponibles en version biologique.

Fabricant d’ingrédients cosmétiques français implanté dans le sud de la France et dans le sud de l’Espagne, Sophim a développé un catalogue d’ingrédients cosmétiques de qualité à très faible potentiel comédogène. Respectueux de la nature et répondant aux cahiers des charges les plus exigeants, ils s’incorporent dans de nombreuses formulations. Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel chez Sophim, contacter nos équipes par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message en ligne.

Découvrez les bienfaits du squalane pour les cheveux

Le squalène, naturellement produit par l’organisme

Le squalène est naturellement présent chez de nombreuses espèces animales et plantes. Les animaux marins en contiennent plus particulièrement de fortes quantités, ainsi que les oliviers.

Cette molécule naturelle est un hydrocarbure, composé exclusivement d’atomes carbone et d’hydrogène. Elle est formée par l’association de 30 atomes de carbone et 50 atomes d’hydrogène (formule C30H50). Plus rarement, le squalène est appelé spinacène ou supraène.

Chez l’homme, le squalène entre directement dans la composition du film lipidique. Il est ainsi l’un des constituants du sébum, secrété par les glandes sébacées de la peau. Il contribue ainsi à la fois l’hydratation de la peau et au maintien d’une barrière protectrice, et permet de réduire l’impact des agressions extérieures (froid, humidité, pollution, etc.).

Du squalène au squalane, pour des applications cosmétiques variées

Le squalène est un produit totalement naturel et biosourcé. Écologique quand il est d’origine végétale, le squalène est un co-produit de l’oléiculture et de la production d’oléagineux comme le soja ou le tournesol. Cette molécule est consommable en compléments alimentaires, mais n’est pas privilégiée par l’industrie cosmétique, malgré ses multiples bienfaits.

Hydrocarbure insaturé de type alcène, le squalène est en effet facilement oxydable. Il ne peut donc pas être intégré dans des formulations capillaires destinées à être conservées sur une longue durée.

Le secteur cosmétique privilégie le squalane au squalène. Par un processus d’hydrogénation (ajout d’atomes d’hydrogène), le squalène est transformé en squalane (formule C30H62). Il devient un hydrocarbure saturé, ou alcane, dont la stabilité et la bonne tenue dans le temps sont bien meilleures.

Le squalane entre dans la composition de nombreuses formulations cosmétiques. On le retrouve ainsi, selon INCI Beauty, dans environ 17% des crèmes anti-âge. La molécule est aussi présente dans un nombre croissant de soins capillaires.

Un squalane aux multiples bienfaits pour les cheveux

Le squalane est un actif cosmétique qui s’invite aussi dans de nombreux soins capillaires. Vous pouvez l’incorporer notamment à un shampoing, un après-shampoing, un masque capillaire, un sérum réparateur pointes sèches, un sérum coiffant lissant ou encore un soin protecteur sans rinçage

Ses propriétés réparatrices permettent notamment de lisser et gainer la fibre capillaire, pour des cheveux plus brillants et un effet volume.

En formant un film doux à la surface du cheveu, le squalane joue aussi un rôle anti-déshydratation et protecteur. Cette fine pellicule au toucher soyeux « sec », très peu grasse, aide à maintenir durablement l’hydratation.

Quand il est présent dans des huiles capillaires, le squalane permet de former de belles émulsions, au toucher non gras particulièrement agréable. Il apporte ainsi une sensorialité très appréciée par les consommatrices et les consommateurs.

Sa grande stabilité est un atout pour les marques cosmétiques, désireuses d’offrir à leurs clientes et clients des soins capillaires qui conservent leur texture et leurs propriétés pendant plusieurs mois après ouverture.

Vous pouvez l’incorporer à des formulations adaptées aux cheveux secs et déshydratés, ou destinées à hydrater les pointes sèches. Le squalane peut aussi être présent dans des soins capillaires destinés à tous types de cheveux : colorés, défrisés, lissés, etc.

Un squalane d’origine végétale en ingrédient pour vos soins capillaires

Vous désirez intégrer un squalane d’origine végétale dans vos soins capillaires ? Vous recherchez des ingrédients cosmétiques naturels, sains et biosourcés ? Sophim vous invite à découvrir PHYTOSQUALAN, produit à partir de l’olive, et PHYTOSQUALAN VG, obtenu à partir d’oléagineux (tournesol et soja). Le recours à l’upcycling, ou surcyclage, nous engage dans une démarche vertueuse : en favorisant les co-produits issus de l’industrie agroalimentaire, nous réduisons notre empreinte carbone et environnementale tout en sécurisant sur le long terme nos sources d’approvisionnement.

Vous recherchez un fabricant d’ingrédients cosmétiques français, dont la conception et la production sont situées en Europe ? Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur chez Sophim, contacter nos équipes par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message. Vous trouverez des produits adaptés à vos différentes formulations cosmétiques.

Le squalane détrône-t-il l’acide hyaluronique en cosmétique ?

L’acide hyaluronique en cosmétique

De formule (C14H21NO11)n, l’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane. Cette molécule glucidique (sucre) de grande taille est naturellement présente dans la peau. Le derme et l’épiderme peuvent ainsi contenir jusqu’à 70% d’acide hyaluronique. Produit en continu par l’organisme, qui le remplace aussitôt qu’il se dégrade, sa propriété principale est sa capacité à pouvoir absorber une grande quantité d’eau. Toutefois, avec le vieillissement, la quantité d’acide hyaluronique synthétisée par l’organisme décroît progressivement, d’environ 6% par décennie.

Les bienfaits et applications cosmétiques

Acide hyaluronique corps cheveuxCette molécule a pour propriété première de pouvoir absorber une grande quantité d’eau. L’acide hyaluronique comble ainsi les espaces entre les cellules de la peau, et contribue à une meilleure hydratation.

Son effet repulpant et sa capacité à combler les rides et les ridules en font un ingrédient de choix pour la lutte contre le vieillissement de la peau. Il permet aussi à la peau de retrouver souplesse et élasticité. Des produits riches en acide hyaluronique peuvent par ailleurs compenser sa diminution inexorable au fil des années. Cette molécule s’invite naturellement dans de nombreux soins anti-âge.

Il stimule aussi la régénération naturelle de la peau, et renforce sa protection naturelle. L’acide hyaluronique redonne de l’éclat à des peaux ternes ou fatiguées, et favorise la cicatrisation des peaux abimées.

Son action antioxydante peut aussi protéger la peau contre les dégâts provoqués par les rayons UV (sans remplacer un indispensable filtre anti-UV).

Ses bienfaits ne se limitent pas à la peau, car il hydrate aussi en profondeur les cheveux et le cuir chevelu. Il est notamment efficace contre des cheveux secs et cassants.

On retrouve l’acide hyaluronique dans de nombreuses crèmes de jour comme de nuit, dans des crèmes solaires, dans des sérums et dans des produits capillaires. Il peut aussi être directement injecté par un praticien compétent, afin de repulper localement la peau et atténuer une ride.

Les modes de production

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans de nombreux organismes vivants, plantes ou animaux.

Vous pouvez encore trouver sur le marché un acide hyaluronique d’origine animale produit à base de crêtes de coqs, qui en contiennent naturellement une grande quantité. Consommatrices, consommateurs et marques cosmétiques privilégient généralement un acide hyaluronique d’origine végétale. Celui-ci est obtenu grâce à un processus de biofermentation de certaines plantes, notamment des céréales (blé) ou des légumes (betterave).

Le squalane en cosmétique

De formule C30H50, le squalène est naturellement présent chez de nombreux animaux et de nombreuses plantes. Essentiel chez l’homme, il entre dans la composition du sébum, un film lipidique sécrété par les glandes sébacées. La production de squalène diminue avec l’âge, et cette carence contribue au vieillissement de la peau.

Le squalène est une molécule qui peut s’oxyder et se dégrader rapidement. L’industrie cosmétique transforme le squalène en squalane par un processus d’hydrogénation. Ce dérivé de formule C30H62, se montre en effet bien plus stable que le squalène, tout en possédant des propriétés biomimétiques qui en font un produit sain et très peu allergisant.

Les bienfaits et applications cosmétiques

Très proche du squalène, composant naturel du sébum humain, le squalane est aujourd’hui incontournable dans de nombreuses formulations cosmétiques, grâce à ses innombrables bienfaits.

Il contribue ainsi à la restauration du film lipidique, préserve la peau de la perte d’hydratation, et la protège des agressions extérieures (pollution, conditions climatiques, bactéries, etc.). Il est aussi réputé pour ses propriétés émollientes, préserve la souplesse et l’élasticité de la peau, tout en jouant un rôle clé grâce à ses vertus lissantes et assouplissantes. Il favorise aussi un teint lumineux et éclatant.

Le squalane est aussi réputé pour ses propriétés antioxydantes. Il participe à la lutte contre les radicaux libres, qui détériorent les cellules cutanées et peuvent dégrader le collagène naturellement présent dans la peau. Pénétrant en profondeur dans la peau, il peut aussi atténuer l’apparence des ridules et des rides. Le squalane s’invite dans un nombre croissant de soins anti-âge.

Cet ingrédient cosmétique forme un film protecteur en surface du cheveu et contribue à maintenir son hydratation. Les soins capillaires intègrent aussi du squalane : vous le trouvez notamment dans des sérums réparateurs et des soins protecteurs.

Le squalane est liposoluble, et peut donc facilement se fondre dans une solution à base d’huile. Il favorise ainsi des émulsions à la structure particulièrement fine, et est réputé pour son toucher soyeux et non gras. Cette sensorialité unique en fait un ingrédient précieux sur un marché où la routine beauté devient aussi un moment de détente et de bien-être.

Les modes de production

Le squalène est naturellement présent chez de nombreux organismes vivants, plantes et animaux. Il est extrait par divers procédés, puis subit un processus d’hydrogénation qui le transforme en squalane.

Il peut aussi être synthétisé à partir d’hydrocarbures, et repose alors sur une pétrochimie polluante et peu en accord avec les attentes et les valeurs de nombreuses consommatrices et de nombreux consommateurs.

Un processus de synthétisation, par fermentation du saccharose, permet de produire du squalane à partir de molécules glucidiques issues notamment de la canne à sucre. Ce processus est complexe et repose sur des bactéries génétiquement modifiées.

Les acteurs du secteur cosmétique plébiscitent le squalane d’origine végétale ou biosynthétique, en accord avec leurs valeurs et les attentes du marché.

PHYTOSQUALAN, le squalane par Sophim

olive verte pour squalane vegetal

Sophim, fabricant européen d’ingrédients cosmétiques implanté en France et en Espagne, a développé un savoir-faire unique autour de la production de squalane d’origine végétale.

PHYTOSQUALAN est un squalane obtenu à partir d’une matière première noble et locale dans le sud de l’Europe, l’olive. Nos ingénieurs et techniciens développent et utilisent depuis plusieurs années des procédés d’extraction du squalène en exploitant des coproduits de l’olive.

En nous inscrivant dans une démarche d’upcycling, nous vous proposons un produit de grande qualité, et vertueux pour l’environnement. Le recours au surcyclage permet en effet de réduire la pression agricole, et contribue ainsi à la protection des sols tout en garantissant aux oléiculteurs et aux acteurs de la filière un complément de revenus.

Afin de diversifier et sécuriser nos sources d’approvisionnement, nous avons développé d’autres procédés de production du squalane.  PHYTOSQUALAN VG est ainsi obtenu à partir de soja et de tournesol.

Acide hyaluronique ou squalane : des molécules complémentaires ?

Les articles présentant le squalane comme le nouvel acide hyaluronique fleurissent dans les médias grand public et certains médias spécialisés. Au-delà de l’effet d’annonce, doit-on forcément opposer ces deux molécules ?

Star en cosmétique depuis de nombreuses années, l’acide hyaluronique est surtout réputé pour son effet repulpant et pour sa capacité à combler rides et ridules. Il permet aussi de maintenir le niveau d’hydratation de la peau. On le présente facilement comme une molécule précieuse dans des soins anti-âge. Mais il présente aussi ses limites, et ne suffit pas toujours à répondre aux attentes des marques cosmétiques et de leurs clientes et clients.

Le squalane est souvent comparé à l’acide hyaluronique, car il est biomimétique et se révèle aussi très bénéfique pour favoriser l’hydratation de la peau. Le squalane possède de nombreuses vertus que n’offre pas l’acide hyaluronique, comme ses propriétés antioxydantes, son rôle protecteur ou, tout simplement, sa sensorialité.

Si le squalane peut se substituer à l’acide hyaluronique avec des bénéfices réels pour les consommatrices et les consommateurs, chaque formulation est unique et est pensée par des professionnels aguerris. En fonction des autres ingrédients inclus dans la formule, des bénéfices attendus et du positionnement du produit sur son marché, l’acide hyaluronique peut se révéler dans certaines situations plus pertinent que le squalane.

Votre squalane d’origine végétale avec Sophim

Vous désirez offrir à vos clientes et à vos clients des ingrédients cosmétiques d’origine végétale, associant qualité et respect de l’environnement et de la nature ? Sophim conçoit et produit en France et en Europe un vaste choix de références.

Vous recherchez des ingrédients cosmétiques sains et biosourcés ? Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel chez Sophim, ou contacter nos équipes par téléphone au (+33)4 92 33 17 17. Vous pouvez aussi, si vous préférez, nous envoyer un message. Nous échangerons sur vos attentes et sur nos solutions.

Découvrez les bienfaits du squalane pour la peau

Les affinités du squalène avec le derme et l’épiderme

Le squalène est un hydrocarbure, composé organique contenant exclusivement des atomes de carbone et d’hydrogène. Plus rarement appelé spinacène ou supraène, cet isomère de formule C30H50 compte 30 atomes de carbone pour 50 atomes d’hydrogène.

Ce lipide de composition hydrocarboné est naturellement produit par de nombreux représentants du monde animal et végétal. On le retrouve notamment, en fortes quantités, chez certains animaux marins : les requins, ou squales, lui ont même donné son nom. Il est aussi présent chez l’homme, où il entre dans la composition du film lipidique produit par les glandes sébacées de la peau, le sébum. Il contribue notamment à hydrater la peau et à maintenir une barrière protectrice.

Du squalène au squalane, pour des applications cosmétiques variées

Formule squalaneLe squalène est très présent, autant dans le règne animal que dans le règne végétal. Dans la nature, les oliviers sont des arbres réputés pour leur teneur élevée en squalène. On le trouve aussi naturellement dans des proportions relativement importantes dans différentes huiles céréalières, dans le son de riz ou dans les germes de blé. Sophim extrait par exemple le squalane de l’olive (PHYTOSQUALAN), du soja et du tournesol (PHYTOSQUALAN VG).

Consommable en compléments alimentaires, le squalène n’est pas privilégié en l’état par l’industrie cosmétique. En effet, cet hydrocarbure insaturé de type alcène est facilement oxydable.

Par un processus d’hydrogénation, le squalène est transformé en hydrocarbure saturé, de composition C30H62 (30 atomes de carbone et 62 atomes d’hydrogène). Le squalène troque alors le « e » lié à son statut d’alcène pour adopter le « a » lié à son nouveau statut d’alcane : la molécule obtenue est appelée squalane.

Beaucoup plus stable que le squalène, le squalane est réputé pour ses fortes propriétés biomimétiques. Il est incorporé à des crèmes, des huiles, des laits, des masques pour la peau :

  • Il contribue à des émulsions de structure très fine, à la sensorialité unique ;
  • Son toucher soyeux non gras séduit de nombreuses consommatrices et de nombreux consommateurs ;
  • Il est inodore,
  • Ses propriétés émollientes favorisent aussi une excellente pénétration des principes actifs de votre formulation.

Mais ses qualités cosmétiques et son succès croissant en cosmétique sont aussi liés à ses bienfaits directs sur la peau.

Un squalane aux multiples bienfaits pour la peau

La production de squalène ralentit considérablement après 30 ans. Cette diminution a de multiples conséquences :

  • À court terme, la diminution de squalène se traduit notamment par une sécheresse cutanée, la peau perdant alors en souplesse et en douceur. La barrière lipidique se dégrade, ce qui entraîne aussi une diminution de la protection offerte contre les agressions extérieures (intempéries, pollution, etc.).
  • À moyen et long terme, la diminution de squalène peut entraîner un vieillissement prématuré de la peau. Des études ont en effet démontré les propriétés antioxydantes du squalène, qui combat les radicaux libres à l’origine du stress oxydatif.

Le squalane, dérivé stable du squalène, possède de nombreux bienfaits pour la peau :

  • Il contribue à une meilleure hydratation en profondeur de votre peau ;
  • Il vous protège d’un vieillissement prématuré lié au stress oxydatif ;
  • Il protège l’épiderme des agressions extérieures ;
  • Il favorise un teint plus lumineux et éclatant.

Les produits cosmétiques pour des soins du corps, des mains ou du visage peuvent intégrer du squalane.

Le squalane est particulièrement indiqué aux peaux matures et aux peaux sèches. De nombreuses marques cosmétiques l’intègrent d’ailleurs aujourd’hui à leurs soins pour le corps, les mains et le visage en alternative à l’acide hyaluronique.

Les peaux sensibles peuvent aussi, a priori, s’orienter plus facilement vers le squalane. En effet, cet ingrédient cosmétique n’est pas connu pour être un allergène ou un irritant commun. Il est donc peu probable qu’une peau sensible réagisse à ce principe actif en particulier. Vos clientes ou vos clients présentant une prédisposition importante aux allergies devront toutefois solliciter un avis médical auprès de leur médecin traitant, de leur allergologue ou de leur dermatologue.

Votre squalane d’origine végétale et vos ingrédients cosmétiques avec Sophim

Vous souhaitez proposer à vos clientes et à vos clients des ingrédients cosmétiques sains et biosourcés, d’origine végétale, produits selon les plus hauts standards de qualité en vigueur ? Sophim conçoit et fabrique en Europe un large choix de références avec des émollients, des agents de texture, des agents fixateurs et des huiles végétales cosmétiques. PHYTOSQUALAN, notre squalane d’origine végétal, est obtenu à partir de l’olive, dans une approche dite d’upcycling pour une empreinte écologique considérablement réduite.

Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur chez Sophim, contacter nos équipes par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message. Nous échangerons sur vos attentes et sur nos solutions.

Squalane issu de la canne à sucre : avantages et inconvénients

Le squalane, une molécule bénéfique à l’industrie cosmétique

Le squalane est un hydrocarbure ramifié, un composé qui contient uniquement des atomes d’hydrogène et de carbone. Il est issu du squalène, un dérivé terpénique que l’on retrouve naturellement dans la nature, dans le règne animal et végétal. Les deux molécules ont une composition proche : C30H62 pour le squalane, et C30H50 pour le squalène. La molécule de squalane est plébiscitée en cosmétique, car elle résiste mieux à l’oxydation et offre une meilleure stabilité.

Le squalane présente de fortes propriétés biomimétiques, et montre une grande affinité avec la peau et les cheveux. Il est présent dans de nombreux soins cosmétiques : crèmes, lotions, sérums pour les soins capillaires, du corps et du visage. Ses qualités sont nombreuses :

  • Facilitation de l’étalement et la pénétration dans l’épiderme ;
  • Fort pouvoir hydratant (émollience)  ;
  • Restauration et restructuration de la barrière lipidique ;
  • Texture soyeuse (meilleure sensorialité) ;
  • Etc.

Des squalanes d’origine naturelle ou de synthèse

Sophim a fait le choix d’une production de squalane végétal. Nous extrayons le squalène, naturellement présent dans certains végétaux, et nous assurons une action d’hydrogénation pour obtenir du squalane. En d’autres termes, nous ajoutons des atomes d’hydrogène pour transformer le squalène, qui comprend 50 atomes d’hydrogène pour 30 atomes de carbone, en squalane, composé de 62 atomes d’hydrogène pour 30 atomes de carbone. PHYTOSQUALAN est obtenu à partir de l’olive, et PHYTOSQUALAN VG à partir de soja et de tournesol.

Le squalane de synthèse repose sur la transformation d’hydrocarbures, molécules complexes composées d’atomes de carbone et d’hydrogène, afin d’obtenir la molécule de squalane (C30H62) utilisée en cosmétique : les hydrocarbures fossiles permettent donc la production de squalane de synthèse, mais présentent des enjeux environnementaux lourds ;

Les sucres sont des alternatives crédibles aux hydrocarbures, et s’inscrivent dans une démarche plus durable et plus respectueuse de la nature que la pétrochimie.

La production de squalane à partir de la canne à sucre est un processus de synthèse, qui s’appuie sur la transformation d’un composé d’origine naturel. Sophim vous dit tout sur ce procédé.

La canne à sucre pour produire du squalane

laboratoire-squalaneLe saccharose est un diholoside de formule chimique C12H22O11, composé de 12 atomes de carbone, 22 atomes d’hydrogène et 11 atomes d’oxygène. Les molécules de sucre sont particulièrement sujettes à la fermentation. Sous l’influence d’enzymes produites par des micro-organismes, la fermentation transforme une substance en une autre. C’est ce processus qui est à l’origine de la production de boissons alcoolisées comme la bière ou le vin.

Produit à partir de la canne à sucre est obtenu par fermentation de saccharose, il est parfois surnommé « Sugar squalane ». Une première fermentation du saccharose à l’aide d’une levure génère du farnésène, présent naturellement dans certaines plantes. Un processus de distillation, de dimérisation et d’hydrogénation permet de transformer ce sesquiterpène, de formule C15H24, en squalane.

Simple et naturel en apparence, ce processus repose en réalité sur un procédé de synthèse complexe, qui fait notamment appel à des micro-organismes génétiquement modifiés. Le squalane issu de la canne à sucre est synthétique, et s’appuie sur une biotechnologie de pointe.

Le squalane issu de la canne à sucre recourt à une matière première renouvelable et d’origine naturelle, contrairement à une production de synthèse issue des industries pétrochimiques. La molécule obtenue à partir de la canne à sucre offre des propriétés cosmétiques équivalentes aux autres références proposées sur le marché. La production de canne à sucre est stable, et permet d’alimenter en matières premières les fabricants qui produisent du squalane par ce procédé. L’approvisionnement est ainsi sécurisé.

Sugar squalane ou squalane d’olive ?

Les propriétés des squalanes issus de la canne à sucre et de l’olive sont similaires : ces produits vous offrent tous deux une haute qualité et répondent aux cahiers des charges les plus stricts. Votre choix doit reposer sur d’autres critères.

Actuellement, les champs de cannes à sucre destinés à la production de squalane sont localisés au Brésil. Cette production entre en compétition avec les terres cultivables destinées à l’alimentation humaine, et peut entraîner une pression sur les espaces naturels. En privilégiant les coproduits et l’upcycling pour la production du PHYTOSQUALAN, Sophim utilise des éléments de l’olive non destinés à la consommation humaine, et jusqu’alors non valorisés. Nous bénéficions ainsi d’un approvisionnement sûr et durable, respectueux de l’environnement, et nous contribuons à un maintien de l’activité oléicole en Europe.

Découvrez le catalogue Sophim !

Vous êtes à la recherche d’ingrédients cosmétiques d’origine végétale, produits selon les plus hauts standards de qualité ? Nous proposons des émollients, des agents de texture, des agents fixateurs et des huiles végétales cosmétiques de qualité. Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel chez Sophim, ou contacter nos équipes par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message. Nous échangerons sur vos attentes et sur nos solutions.

Sophim : des équipes, des métiers et des compétences en cosmétique

Mais nous devons aussi ce succès aux compétences de nos collaborateurs, qui s’investissent au quotidien pour innover, produire et commercialiser des ingrédients d’excellente qualité, répondre aux attentes du marché et anticiper les tendances de demain. Nous vous invitons à découvrir aujourd’hui les différents métiers et les nombreux savoir-faire qui contribuent à la réussite de Sophim.

Commercial : développer notre réseau de vente

Entreprise familiale française, solidement implantée en France et en Espagne, Sophim a su partir à la conquête de l’Europe et du monde grâce à un réseau de partenaires et de distributeurs présents dans de nombreux pays.
Le service commercial est au cœur de cette dynamique. Il accompagne et soutient ce réseau en faisant preuve d’une grande réactivité, en apportant des réponses aux différentes questions posées, en envoyant régulièrement des supports destinés à accompagner la distribution de nos ingrédients, et en gérant les contrats signés. Une newsletter commerciale met en avant les opportunités sur les marchés de la cosmétique.
Nos collaborateurs s’attachent aussi à produire un planning prévisionnel des commandes, réalisent une veille du marché et un benchmark concurrentiel.
Le professionnalisme et l’implication de notre service commercial nous permettent de partir à la conquête de nouveaux marchés et de nouveaux clients, tout en garantissant la satisfaction de nos partenaires historiques.

Administration des ventes : offrir la meilleure réactivité

Le service commercial a signé un contrat ? L’administration des ventes prend le relais pour offrir à chaque client la meilleure réactivité. Le rôle de ce service essentiel est double.
L’administration des ventes se charge de la préparation des commandes. Un collaborateur se charge de la facturation, de la réalisation du bon de livraison qui est transmis au magasiner. Un suivi complet de la commande est réalisé, pour répondre aux exigences d’un métier complexe et particulièrement encadré sur le plan réglementaire. Nos procédures et le professionnalisme de notre équipe vous permettent par exemple de recevoir automatiquement le bulletin d’origine et le certificat d’analyse dûment complétés, ce qui fluidifie et simplifie vos démarches administratives.
La logistique est l’autre compétence clé de l’administration des ventes. L’envoi des commandes aux clients lui incombe, ainsi que la gestion des relations avec les transporteurs et des Incoterms dans le cadre des ventes à l’international. Si le client vient directement chercher sa commande chez Sophim, notre collaborateur l’accompagne en lui apportant toutes les informations et les indications nécessaires. Dimensions des palettes, conditionnement du produit, documents règlementaires… L’équipe Adv s’assure que vos produits transitent dans les meilleures conditions.

Marketing : mieux communiquer pour mieux vendre

Le service marketing joue un rôle essentiel pour qualifier l’image de marque de Sophim et mieux communiquer sur nos valeurs, nos forces et notre catalogue de produits.
Le marketing traditionnel demeure une part importante de son activité. Une veille concurrentielle active est menée, et des actions de relations presse sont réalisées pour gagner en visibilité avec des articles publiés dans la presse éditoriale.
Accompagnant les nouveaux comportements de nos clients et de nos partenaires, Sophim est aussi très présente sur les médias digitaux. Notre équipe marketing communique à travers notre site web, dont elle améliore la performance et enrichit le contenu. Elle travaille aussi la visibilité de notre marque sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.
Le soutien ponctuel aux équipes commerciales fait aussi partie de ses attributions. Le service marketing réalise ainsi des supports destinés à nos partenaires, et rédige la newsletter commerciale trimestrielle.

Production & Maintenance : au cœur de notre valeur ajoutée

Usine sophimPour assurer la fabrication d’ingrédients cosmétiques de qualité, Sophim peut s’appuyer sur un pôle Production & Maintenance. Fort d’une vingtaine de collaborateurs, il joue un rôle essentiel dans notre chaîne de valeur.
Le planning prévisionnel des matières premières à produire est la clé d’une production fluide et de

qualité optimale. Une excellente organisation et une bonne coordination entre les équipes sont en effet nécessaires pour une allocation optimale des machines en fonction des commandes, et pour éviter tout mélange de matières premières qui entraînerait un arrêt complet de la ligne de production. Le service Production & Maintenance fait preuve d’une proactivité permanente pour anticiper et régler d’éventuels blocages, et fluidifier tout le processus de production.

Le retraitement des déchets repose aussi sur les collaborateurs du pôle Production & Maintenance. Sophim, qui porte de fortes valeurs environnementales, y est particulièrement sensible.
Nos ouvriers, techniciens et ingénieurs assurent aussi l’entretien de notre parc industriel, et participent aux projets de développement de notre outil productif.
L’excellente organisation et la forte implication de nos équipes nous ont permis de faire face à une demande record en ce printemps 2021, pour satisfaire nos clients dans les meilleurs délais.

Achats de matières premières : prix et qualité

La gamme de Sophim compte essentiellement des ingrédients cosmétiques d’origine végétale. Nous innovons aussi pour valoriser des matières premières naturelles peu utilisées par l’industrie cosmétique et mettre en place de nouvelles filières, comme celle de l’upcycling.
Sécuriser nos approvisionnements est stratégique. Notre service Achats de matières premières met en place depuis plusieurs décennies des relations de long terme avec des partenaires de confiance.
En parallèle à la consolidation de ce réseau de partenaires historiques, nous nous appuyons sur nos connaissances du marché et nos compétences commerciales pour rechercher et acheter les meilleures matières premières, aux meilleurs prix.

Recherche et développement : innover pour une cosmétique durable

laboratoire sophimLa valorisation d’ingrédients cosmétiques produits à partir de sources végétales demande un travail d’innovation long et complexe. Le service Recherche et Développement se voit confier plusieurs missions essentielles au maintien de Sophim parmi les entreprises incontournables sur son marché.
La R&D développe de nouveaux produits, toujours plus respectueux de l’environnement et de la santé des consommatrices et consommateurs. PHYTOSQUALAN, squalane naturel à base d’olive, est par exemple le fruit du travail de pointe de nos équipes de chimistes, d’ingénieurs et de techniciens. Il offre une alternative plus écologique au squalane d’origine pétrochimique, tout en répondant aux standards les plus élevés.
Nos équipes travaillent aussi à l’optimisation des procédés de production. Nous pouvons ainsi réduire nos coûts de fabrication, limiter notre impact environnemental, améliorer nos standards de qualité. Ces innovations nous permettent aussi d’exploiter de nouvelles matières premières, pour diversifier et sécuriser nos sources d’approvisionnement.
Notre service Recherche et Développement participe aussi au projet européen IRODDI, qui promeut les innovations autour des procédés de valorisation des distillats d’huiles végétales désodorisées.

Contrôle qualité : répondre à un haut niveau d’exigence

La relation de confiance que nous entretenons avec nos clients repose aussi sur le haut niveau de qualité et la constance de nos produits. Tendre vers le zéro défaut demande une vigilance permanente à toutes les étapes de la chaîne de valeur. Notre service dédié au contrôle qualité s’implique durant tout le processus, à la réception des matières premières, pendant la production, et juste avant l’envoi du produit à nos clients.

Assurance Qualité : gagner en reconnaissance

Le secteur de la cosmétique repose sur une réglementation complexe et exigeante, et différentes certifications viennent renforcer la visibilité des acteurs du marché.
Notre responsable assurance qualité assure une veille réglementaire et s’assure de la conformité des processus de l’entreprise avec les législations nationale, européenne et internationale. Il est aussi à la recherche de nouvelles certifications pour renforcer la légitimité et la visibilité de Sophim.
Il s’assure également que tous nos processus et fonctionnements sont dédiés à la pleine satisfaction de nos clients et partenaires. Son action a été déterminante pour l’obtention de la norme ISO9001:2015 relative aux systèmes de management de la qualité.

Hygiène Sécurité Environnement (HSE) : conditions de travail et développement durable

Le service Hygiène Sécurité Environnement joue un rôle central pour permettre à l’ensemble de nos collaborateurs de travailler dans les meilleures conditions. Il s’assure du bon respect des conditions d’hygiène et de sécurité au travail, et met en place des actions de prévention et de sensibilisation auprès des salariés. Il peut ainsi animer des formations autour des risques d’incendie et des bons réflexes à adopter.
La responsabilité sociétale des entreprises est au cœur de la démarche de Sophim. Le responsable HSE déploie nos politiques de respect de l’environnement. Il réalise un travail de détermination de notre empreinte carbone, et établi notamment notre bilan des émissions de gaz à effet de serre (BEGES). Il propose aussi des initiatives concrètes, comme la mise en place de poubelles de tri. Depuis Décembre 2020, Sophim a ainsi recyclé 90 kilogrammes de papier !

Direction et services administratifs : pour fédérer et accompagner les énergies

Ce diaporama des compétences qui constituent l’ADN de Sophim ne serait pas complet sans évoquer tous les métiers qui contribuent à la bonne gestion humaine, économique et financière de notre entreprise : ressources humaines, comptabilité, réalisation des tâches administratives, nous pouvons nous appuyer sur des collaborateurs compétents et impliqués pour mener à bien ces différentes missions.
Notre réussite et la qualité de notre cadre de travail doivent aussi beaucoup à tous nos partenaires, fournisseurs et prestataires. Sans oublier bien sûr notre Direction, qui coordonne l’activité stratégique de Sophim.

Clients, collaborateurs ou partenaires : rejoignez Sophim !

Vous êtes à la recherche d’ingrédients cosmétiques d’origine végétale, produits selon les plus hauts standards de qualité ? Vous êtes fournisseur de matières premières naturelles destinées au secteur cosmétique ? Vous possédez des compétences en affinité avec nos métiers ? Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel au sein de Sophim, ou nous contacter par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message. Nous échangerons sur vos attentes et sur nos solutions.

Les cires, émulsifiants et agents de texture en cosmétique

Les différences entre émulsifiants et agents de texture

Les formulations cosmétiques incorporent à la fois des émulsifiants et des agents de texture, dont les finalités sont à la fois différentes et complémentaires.

Des émulsifiants indispensables en cosmétique

Les produits cosmétiques sont essentiellement des émulsions. Les crèmes, les shampoings et soins capillaires, les protections solaires, le maquillage, les soins du visage et les soins pour bébés sont le plus souvent composés de plusieurs éléments :

  • une phase aqueuse, qui comprend de l’eau et des composants solubles dans l’eau ;
  • une phase lipidique, qui comprend une huile ou une graisse et des composants solubles dans un corps gras ;

Or, les phases aqueuse et lipidique ne sont pas miscibles et se sépareront rapidement. Le corps gras, plus léger, remontera à la surface. Votre produit cosmétique sera alors déphasé, et perdra une (grande) partie de ses qualités.
Pour favoriser la stabilité d’une émulsion, et lui assurer une sensorialité et une texture optimales, l’ajout d’un émulsifiant dans la formule est indispensable.
Une molécule émulsifiante a des caractéristiques bien particulières : elle est à la fois amphiphile et bipolaire. Une partie est hydrophile et attire l’eau, quand l’autre partie est hydrophobe et repousse l’eau. La partie hydrophile se tourne vers la phase aqueuse, quand la partie hydrophobe se tourne vers la phase lipidique. L’émulsifiant, à l’interface huile/eau, joue ainsi le rôle de « trait d’union » entre les deux phases et apporte une certaine stabilité et homogénéité de l’émulsion.

Des agents de texture aux nombreuses propriétés

L’émulsifiant est indispensable, car il assure la stabilité d’une émulsion. Mais il ne peut suffire à lui seul à la formulation d’un produit cosmétique, qui répond aux attentes des consommatrices et des consommateurs. Les agents de texture permettent d’obtenir toutes les qualités attendues :

  • Structure (principes actifs, excipients, additifs dont émulsifiants, etc.) ;
  • Caractéristiques rhéologiques (viscosité, onctuosité, etc.) ;
  • Performances d’application (sensorialité, facilité d’étalement, etc.).

Chaque type de produit cosmétique répond à des attentes particulières. Par exemple, un shampoing va privilégier un agent de texture avec des propriétés moussantes, tandis qu’une crème va s’orienter vers un agent texturant aux propriétés émollientes.

Les cires cosmétiques, émulsifiants ou agents de texture

Les cires sont connues depuis des millénaires pour leurs propriétés cosmétiques. Elles peuvent être extraites de trois grandes sources :

  • Sources minérales (essentiellement pétrochimiques) ;
  • Sources végétales (carnauba, jojoba, de candelilla, olive, etc.) ;
  • Sources animales (cire d’abeille).

De nombreuses clientes et de nombreux clients se sont engagés dans une démarche écoresponsable, qui associe bien-être, sensorialité et origine naturelle des ingrédients. Cette tendance de fond de la cosmétique renforce l’intérêt des marques cosmétiques pour des cires de qualité d’origine naturelle, végétale ou à base de cire d’abeille.
Les cires cosmétiques ne partagent pas toutes les mêmes propriétés. Certaines cires sont par exemple d’excellents émulsifiants, quand d’autres cires sont utilisées pour leurs propriétés épaississantes ou encore émollientes.

Les cires aux propriétés émulsifiantes

Plusieurs cires d’origine naturelle possèdent d’excellentes propriétés émulsifiantes, et s’invitent pour ses raisons dans diverses formulations cosmétiques.
D’autres cires ont des propriétés co-émulsifiantes, et sont utilisées en association avec un autre émulsifiant :

  • La cire de son de riz, coproduit obtenu à partir de l’enveloppe du grain ;
  • La cire de Carnauba, extraite des feuilles d’un palmier, le Copernicia cerifera ;
  • La cire de soja, obtenue par hydrogénation de l’huile de soja ;
  • La cire de mimosa, extraite de la fleur de mimosa ;
  • La cire de candelilla, extraite d’une plante qui pousse au Mexique et au sud du Mexique ;
  • La cire d’abeille, issue de l’apiculture ;
  • Etc.

Les cires utilisées comme agents de texture

Une cire peut remplir plusieurs rôles en qualité d’agent de texture :

  • Gélifiante, pour rendre le mélange plus visqueux et diminuer sa mobilité ;
  • Émolliente, pour assouplir et adoucir la peau ;
  • Épaississante, pour donner du corps à la texture ;
  • Agent d’adhésion, pour renforcer la capacité d’adhésion des matières grasses ;
  • Stabilisante, pour stabiliser l’émulsion (co-émulsifiant).

En fonctionnement du type de produit cosmétique, du mode d’application, de la zone d’application ou encore de la sensorialité, vous serez amené à vous orienter vers différentes cires naturelles.

Zoom sur Phytowax, une cire naturelle émolliente

Les qualités émollientes sont particulièrement recherchées en cosmétique. Du latin « mollis », le terme émollient définit la capacité d’un actif à adoucir, lisser et assouplir la couche superficielle de la peau. Une cire émolliente a toute sa place dans de nombreux produits cosmétiques : crèmes, soins du visage, soins capillaires, protections solaires, maquillage…
Développée par SOPHIM, PHYTOWAX est obtenue à partir de l’olive. Non grasse et peu occlusive, elle permet un étalement aisé et favorise une pénétration rapide. Avec une échelle de points de fusion étendue (28° C à 73°C), PHYTOWAX peut être utilisée dans de nombreuses applications cosmétiques. Plusieurs grades sont disponibles, pour couvrir l’ensemble de vos besoins.
Approuvée et certifiée COSMOS, approuvée pour la Chine, cette cire émolliente naturelle répond aux exigences des marques engagées dans une cosmétique durable et responsable. Une version certifiée agriculture biologique est aussi disponible.

Le rôle des cires dans la cosmétique solide

La cosmétique solide, longtemps cantonnée à un marché de niche, connaît un succès croissant. Pratique et écologique, elle séduit des consommatrices et des consommateurs de tous les âges et de toutes les sensibilités socioprofessionnelles.
Les cires sont utilisées pour apporter une dimension solide à la formule. Elles doivent posséder des caractéristiques très précises, pour répondre à des cahiers des charges complexes. Grâce à ses différents points de fusion, PHYTOWAX peut être intégrée dans de nombreuses formules aux finalités diverses : produits de soin, maquillage, baume à lèvre, hydrant à corps solide, etc.
Le travail sur la texture et la sensorialité représente aussi un enjeu majeur. Les produits cosmétiques solides doivent relever de véritables défis pour proposer un étalement optimal, et un contact agréable au toucher. PHYTOWAX, dont la matière première est l’olive, propose à la fois un toucher unique et une grande sensorialité. Elle apporte ainsi une bonne tenue et un confort à l’application.
Les ambitions écologiques sont très fortes autour de la cosmétique solide. Au-delà de la seule dimension environnementale, les ingrédients naturel sont associés à des valeurs positives, comme la recherche d’une certaine proximité avec la nature et l’attachement à la protection de l’environnement. Les cires synthétiques se retrouvent en réel décalage avec le positionnement marketing et les attentes des consommateurs sur le segment des cosmétiques solides.
Deux sources naturelles peuvent être exploitées : la source animale et la source végétale. Les cires d’origine végétale possèdent un avantage sur la cire d’abeille. Elles permettent en effet de séduire une clientèle de sensibilité vegan, ce que ne permet pas un ingrédient obtenu à partir d’une production apicole.
Vous désirez développer une formulation cosmétique solide, et recherchez les meilleurs ingrédients ? Vous retrouverez notamment notre cire PHYTOWAX dans My Softness Journey, une formulation unique proposée par SOPHIM. Obtenez des informations complémentaires et demandez votre échantillon en contactant nos équipes !
Outre les cires végétales, et pour accompagner les marques engagées dans le développement d’une gamme solide, SOPHIM a également développé VEGELINE. Cet émollient végétal, alternative à la vaseline, repose sur une combinaison spécifique d’huile de Ricin et de cire de Carnauba, et apporte une sensorialité proche d’un beurre, à la fois non collant et doux au toucher. Il est recommandé pour les soins du corps, les soins capillaires, les soins des lèvres et les protections solaires. Dans les formulations solides, VEGELINE sera un excellent liant entre les solides et les liquides, offrant ainsi une excellente tenue à la formule. Ses qualités et propriétés ont été démontrées par la formulation de My softness Journey, un stick hydratant intense destiné à la fois au corps et au visage.

Faites le point sur vos besoins avec Sophim

Vous recherchez des cires naturelles d’origine végétale pour vos formulations cosmétiques ? SOPHIM vous propose une gamme innovante de cires naturelles, d’alternatives à la vaseline et de beurres végétaux. Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel au sein de Sophim, ou nous contacter par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message.

Sophim, entreprise de la Cosmetic Valley

La France, pionnière dans la parfumerie et la cosmétique modernes

La parfumerie et la cosmétique sont des arts millénaires. Ainsi, les fragrances les plus douces se répandaient déjà dans les temples antiques pour honorer les dieux. Les aristocrates romaines pouvaient dépenser de véritables fortunes pour se procurer les onguents, les poudres et les crèmes auxquels elles attribuaient de nombreuses vertus.

La cosmétique et la parfumerie évoluent ensuite progressivement durant le Moyen-âge et la Renaissance. Ces deux activités sont notamment portées par les avancées dans le domaine de la distillation, et la découverte de nouvelles fragrances et matières premières importées d’Orient, d’Asie, d’Afrique et des Amériques.

C’est sous le règne de Louis XIV que la France impose son savoir-faire en cosmétique et parfumerie. La cour du Roi-Soleil, frivole et coquette, est une grande consommatrice de toilettes raffinées, de parfums et de poudres cosmétiques. De nombreux artisans s’installent à Versailles et à Paris, et les autorités encouragent le développement de la production des plantes et fleurs aromatiques dans tout le royaume. C’est à cette époque que Grasse, réputée pour son climat généreux et ses terres fertiles, devient la capitale mondiale de la parfumerie.

Le rayonnement international de la France dans les domaines du luxe, de la mode, de la parfumerie et de la cosmétique a su traverser les générations. La Cosmetic Valley est l’héritière de cette tradition plusieurs fois centenaire.

D’un réseau local à une présence nationale

Créée en 1994 par Jean-Paul Guerlain dans la région de Chartes, la Cosmetic Valley était à l’origine focalisée sur des territoires accueillant une forte concentration d’acteurs du secteur de la cosmétique et de la parfumerie.

La mise en place de la politique des pôles de compétitivité dans les années 2000 a permis à la Cosmetic Valley de prendre une dimension nouvelle. Elle a ainsi compté parmi les premiers réseaux d’entreprises à bénéficier en 2005 du label «Pôle de compétitivité » délivré par l’ État.

Depuis 2014, la Cosmetic Valley coordonne au niveau national l’écosystème de la parfumerie et de la cosmétique. Elle est présente en région à Chartres, Bordeaux et Caen, et accueille des entreprises adhérentes de toute la France.

Les missions de la Cosmetic Valley

Le secteur français des parfums et des produits cosmétiques compte plus de 3200 entreprises qui emploient plus de 250 000 professionnels. Le tissu entrepreneurial est essentiellement local, et porteur de valeurs fortes : 80% d’entre elles sont des TPE et PME, et 82% sont demeurées des entreprises familiales.
Ces acteurs locaux, innovants et porteurs de projets ambitieux en France et à l’international, peuvent compter sur la force d’un réseau et l’expertise d’un pôle de compétitivité national pour se développer. La Cosmetic Valley les aide et les accompagne en intervenant tout particulièrement sur deux axes :

  • le développement commercial (mise en réseau des actions, accompagnement à l’export des PME).
  • l’amélioration de la compétitivité (projets de recherche et d’innovation).

Tournée vers l’avenir, la Cosmetic Valley s’engage pour des projets éthiques et soutenant une démarche de développement durable.

Sophim, entreprise adhérente à la Cosmetic Valley

Les plus grands noms et les plus grandes marques du secteur adhèrent à ce pôle de compétitivité : Guerlain, Dior (LVMH), Hermès, Lolita Lempicka, Chanel, Jean-Paul Gaultier, Veet, Dove, pour n’en citer que quelques-uns.

Tous les acteurs de la filière sont représentés : culture de plantes aromatiques, élaboration des principes actifs, formulation, fabrication, contrôle, test et analyse, PLV et design conditionnement, packaging, logistique, etc.
Différents laboratoires publics et pôles de recherche universitaires sont aussi parties prenantes, permettant au secteur des parfums et des cosmétiques de bénéficier des nombreuses synergies qui se tissent autour d’une étroite collaboration entre acteurs publics et privés.
Entreprise familiale historiquement implantée dans le sud de la France, Sophim partage les valeurs d’excellence, la vision internationale et les projets de développement durable portés par la Cosmetic Valley.

Engagez-vous pour une cosmétique écoresponsable

Vous êtes un professionnel du secteur cosmétique et vous recherchez un acteur français au positionnement international ? Nos ingrédients cosmétiques naturels reflètent à la fois nos valeurs de qualité et nos préoccupations environnementales.
Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel au sein de Sophim, ou nous contacter par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message.

L’upcycling ou surcyclage en cosmétique

De l’économie linéaire à l’économie circulaire

Le modèle économique traditionnel a longtemps reposé sur une approche à la fois linéaire et extractive :

    • 1. Extraction de matières premières ou production de ressources agricoles ;
    • 2. Transformation de ces matières et ressources en produits finis, avec production de déchets ;
    • 3. Consommation et production de nouveaux déchets ;
    • 4. Incinération, stockage, destruction ou faible valorisation des déchets à l’issue de l’acte de consommation.

L’économie linéaire est fortement productrice de déchets, avec des conséquences environnementales importantes :

    • Appauvrissement des ressources non renouvelables ;
    • Appauvrissement de la biodiversité pour la production de ressources agricoles ;
    • Rejets de gaz à effet de serre pour l’extraction de ces ressources ;
    • Contamination des sols, des eaux ou de l’air par le stockage ou l’incinération des déchets.

 

L’économie circulaire prend le contrepied de cette démarche linéaire, en privilégiant l’efficacité et la durabilité à chaque étape de la production, et en favorisant le surcyclage, le recyclage et la réutilisation à chaque fois que cela est possible. Cette démarche demande une réflexion à chaque étape du processus de production, de consommation et de fin de vie.

Dans le cas d’un produit cosmétique, l’économie circulaire va par exemple privilégier :

    • Des ingrédients produits avec peu de déchets ;
    • Des ingrédients qui valorisent des déchets ou des éléments inexploités ;
    • Un mode de production qui réduit au maximum la quantité de déchets ;
    • Un emballage réutilisable ou conçu pour être facilement recyclé ;
    • L’absence d’emballage (cosmétique solide).

Downcycling, recycling ou upcycling

Le recycling, ou recyclage, permet à des produits inutiles ou des déchets d’être transformés pour donner naissance à des objets similaires ou équivalents. Par exemple, une bouteille en verre recyclée permet de produire une nouvelle pâte de verre, qui sera utilisée donnera vie à de nouveaux objets : bocaux, bouteilles, flacons, etc. Ces objets ont les mêmes qualités que les produits d’origine.

Le downcycling, ou décyclage, consiste à transformer un déchet ou un produit inutile en un nouveau matériau dont la valeur est moindre. Par exemple, l’acier d’une automobile en fin de vie est décyclé en un acier de moins bonne qualité, utilisé par exemple dans la construction, pour des applications où les exigences sont moindres.

L’upcycling, ou surcyclage, peut être traduit littéralement par l’expression « recycler par le haut ». Dans le cas de l’upcycling, une bouteille vide, mais intacte, est utilisée pour donner vie à un objet neuf, dont la valeur est supérieure. Par exemple, elle peut servir d’abat-jour pour une lampe. Le surcyclage est très présent dans les secteurs de l’ameublement, de la décoration et du prêt-à-porter. Un meuble fabriqué en bois de palette relève d’une démarche d’upcycling.

Mais comment faire passer l’upcycling d’une tendance portée et promue par certains acteurs à une démarche de fond, adoptée en cosmétique et dans de nombreux autres secteurs économiques ?

 

Recycle, upcycle, downcycle

L’upcycling en cosmétique, entre écologie et économies

Les ingrédients utilisés par les professionnels de la cosmétique sont principalement de trois types différents :

    • Les ingrédients d’origine pétrochimique, issus de la transformation de ressources fossiles ;
    • Les ingrédients d’origine minérale, issus de l’exploitation du sol ou du sous-sol ;
    • Les ingrédients d’origine naturelle, issus essentiellement du monde végétal.

Sophim axe sa gamme sur des ingrédients naturels, plus respectueux de la planète et de votre santé.

Le choix de l’agriculture biologique, tel qu’il est fait par Sophim sur une partie de sa gamme, permet de réduire l’impact sur la biodiversité en excluant certains traitements.

L’upcycling, en valorisant des éléments d’une production agricole destinés à être détruits ou dévalorisés, est particulièrement vertueux pour l’environnement. Il n’est pas nécessaire d’allouer de nouvelles parcelles à une production agricole, puisque la matière première est déjà disponible.

Mais il permet aussi de réaliser des économies : ces matières premières, jusque-là inutilisées, sont disponibles à un coût abordable. Ces économies bénéficient à tous les acteurs de la chaîne de valeur :

    • Les agriculteurs améliorent leur niveau de vie en valorisant une partie de leur production jusqu’alors inexploitée ;
    • Les professionnels de la cosmétique peuvent, à prix égal, privilégier des ingrédients surcyclés de meilleure qualité, plutôt que des ingrédients produits de façon traditionnelle (par exemple, bio plutôt qu’agriculture conventionnelle) ;
    • Les économies réalisées peuvent bénéficier aux consommateurs finaux, par une répercussion sur les prix ou des investissements supplémentaires en recherche et développement.

Le choix de l’upcycling par Sophim

En développant PHYTOSQUALAN, un squalane d’origine végétale, Sophim a conçu un émollient aux propriétés hydratantes de grande qualité, respectueux de l’environnement comme de la santé de vos clientes et clients.

Pour aller encore plus loin dans notre démarche écoresponsable, nous avons décidé de valoriser un co-produit issu du processus d’extraction de l’huile d’olive. Ces co-produits, peu intéressants pour l’industrie agroalimentaire, recèlent de fortes concentrations en squalène, dont les caractéristiques sont identiques à celles du reste de l’olive. Nous pouvons ainsi proposer aux acteurs de la filière cosmétique un squalane d’olive de grande qualité, particulièrement respectueux de l’environnement.

Nous avons étendu cette démarche d’upcycling à d’autres huiles végétales cosmétiques. L’huile de framboises biologique est par exemple produite selon le principe de l’upcycling, en s’appuyant sur l’utilisation des pépins, récupérés lors du processus de fabrication d’huile alimentaire. Toujours dans une démarche de surcyclage, l’huile de prune est obtenue à partir de l’amandon, la partie du noyau à l’intérieur de la coque qui est particulièrement riche en vitamines A, B, C et E. L’amandon est lui aussi un co-produit de l’industrie agroalimentaire.

Commandez votre échantillon

Engagez-vous pour une cosmétique écoresponsable

Vous êtes un professionnel du secteur cosmétique et vous désirez vous engager sur la voie d’une production plus écoresponsable ? Nos ingrédients cosmétiques naturels et produits selon une démarche d’upcycling reflètent nos préoccupations environnementales.

Vous recherchez des solutions plus durables et de grande qualité ? Vous pouvez vous rapprocher de votre interlocuteur habituel au sein de Sophim, ou nous contacter par téléphone au (+33)4 92 33 17 17 ou nous envoyer un message.

Nous trouver

SOPHIM en France

SOPHIM en Espagne