Recherche

Privilégier les ingrédients cosmétiques PEG-Free

Le polyéthylène glycol (PEG) et le polypropylène glycol (PPG) sont des composés chimiques très répandus dans de nombreuses formulations cosmétiques. Issus de l’industrie pétrochimique, ils ne répondent plus aux attentes de consommateurs à la recherche de produits plus sains et plus respectueux de la nature. Sophim, fabricant d’ingrédients cosmétiques 100% PEG-free, fait le point sur les enjeux et questionnements associés au polyéthylène glycol, et vous invite à découvrir des alternatives plus vertueuses à ces polymères.

Quelles sont les utilisations du polyéthylène glycol ?

Reposant sur des procédés de production mise en place par l’industrie pétrochimique, qui les propose à des prix abordables, les PEG et les dérivés de PEG sont utilisés dans de nombreuses formulations cosmétiques. Ils se retrouvent dans des crèmes hydratantes, des savons liquides, des shampoings.

Le polyéthylène glycol est aussi utilisé comme additif alimentaire. Vous le retrouvez notamment dans des sucreries et des confiseries comme agent d’enrobage.
Les utilisations du PEG sont aussi reconnues par l’industrie pharmaceutique et parapharmaceutique. Ses propriétés laxatives et ses capacités à prévenir notamment le cancer colorectal sont exploitées par certains laboratoires pharmaceutiques. Certains produits de parapharmacie, comme des gels hydroalcooliques ou des compléments alimentaires, en contiennent également.
D’autres utilisations sont aussi recensées dans des secteurs d’activités variés : le PEG entre dans la composition de certaines encres pour imprimantes, de billes de paintball ou encore de certaines résines.

Quelles sont les propriétés cosmétiques des PEG ?

Nous recensons plusieurs dizaines de polymères PEG utilisés en cosmétiques. En fonction de leurs poids moléculaires, ils possèdent des propriétés variées et très prisées des professionnels et sont notamment utilisés comme :

  • Agents émulsifiants : ils jouent un rôle déterminant dans de nombreuses émulsions, permettant ainsi à des liquides non miscibles de présenter un aspect homogène et stable dans le temps.
  • Agents antistatiques : ils réduisent la production d’électricité statique, et s’invitent notamment dans certains soins capillaires.
  • Agents émollients : ils ont des effets à la fois assouplissants, lissants et adoucissants sur l’épiderme.
  • Agents tensioactifs (agents de surface) : en modifiant la tension superficielle entre deux surfaces, les PEG peuvent avoir notamment des propriétés émulsifiantes ou moussantes.
  • Agents humectants : ils participent notamment à l’hydratation de la peau en pénétrant au sein des cellules superficielles de l’épiderme.
  • Agents de contrôle de la viscosité : ils permettent d’augmenter ou de diminuer de crèmes la viscosité et produits cosmétiques.
  • Solvants : ils favorisent la dissolution ou la dilution de certaines substances peu solubles pour des formules plus homogènes.

Le polyéthylène glycol est souvent désigné dans la liste des ingrédients cosmétiques par les lettres PEG, suivies d’un nombre en fonction de la molécule utilisée.

Quels sont les enjeux autour des PEG ?

Si ces substances sont aujourd’hui très répandues, elles suscitent régulièrement des débats et des interrogations de la part des industriels et des consommateurs.

Les risques pour la santé

Le polyéthylène glycol fait régulièrement l’objet d’un débat sur son éventuelle dangerosité pour la santé. Pourtant, aujourd’hui, aucune étude scientifique ne met en avant un risque sanitaire avéré. Certains doutes demeurent néanmoins sur les effets à long terme de ces substances, et des interrogations sur d’éventuels effets reprotoxiques à fortes doses sont parfois évoqués. Il peut aussi provoquer, chez certaines personnes, des allergies et des dermatites.
Non ou peu dilués, les PEG sont irritants pour les muqueuses et la peau et pourraient avoir des effets reprotoxiques. Mais leur utilisation dans une formulation cosmétique ne présente à ce jour pas de risque avéré et certain pour les autorités.

Les impacts environnementaux

Le processus de fabrication des PEG, qui repose sur le principe de l’éthoxylation, est complexe et potentiellement risqué pour l’environnement. L’une des matières premières utilisées est l’oxyde d’éthylène : cette substance est classée comme produit inflammable, toxique, sensibilisant, mutagène, cancérogène et reprotoxique. Si cette dernière ne se retrouve normalement pas dans le produit final, le polyéthylène glycol, un risque de contamination par la présence de résidus est parfois envisagé.
La faible biodégradabilité des PEG pose aussi un problème. Les produits cosmétiques qui en contiennent finissent souvent en partie dans le réseau d’eaux usées, quand une consommatrice ou une consommatrice se rince le visage ou prend une douche ou un bain. Or, les PEG ne sont pas traités par les stations d’épuration et finissent dans les rivières, les fleuves et les océans.

Les produits cosmétiques bio

Les PEG ne peuvent pas être utilisés pour la formulation de produits cosmétiques bio. Ils sont donc écartés par tous les industriels qui se positionnent sur ce segment.

Les attentes des consommateurs

Les consommatrices et consommateurs sont en demande de produits cosmétiques plus naturels, considérés comme plus sains et moins allergisants. Les produits cosmétiques bio sont ainsi plébiscités, mais aussi les formulations jugées comme meilleures pour la santé. Des applications mobiles informent les acheteurs à identifier immédiatement les ingrédients considérés comme problématiques (à tort ou à raison) et sont de plus en plus téléchargées et utilisées. Or, les PEG sont par exemple pour leur immense majorité classés « Pas terrible » par Incy Beauty. Les produits PEG-Free sont susceptibles d’obtenir une meilleure note, à condition de ne pas contenir d’autres substances problématiques.

La sensibilisation croissante des consommateurs pour l’environnement peut être aussi perçue comme un argument commercial en faveur des produits PEG-Free. Un squalane d’origine naturelle, obtenue à partir d’olives cultivées dans une démarche d’agriculture raisonnée ou biologique, a un impact environnemental bien plus faible qu’un polymère issu de l’industrie pétrochimique.
Les critiques autour du procédé de production sont aussi une source d’inquiétude. Les PEG possèdent des propriétés très différentes de l’oxyde d’éthylène et ne partagent évidemment pas ces impacts délétères. Mais quel regard une consommatrice ou un consommateur porte-t-il sur le polyéthylène glycol, quand il lit sur un site web qu’on l’obtient à partir d’une substance toxique, aussi utilisée pour fabriquer de l’ypérite (gaz moutarde) durant la Première Guerre mondiale ?

Quelles sont les alternatives aux PEG ?

Des agents émulsifiants, antistatiques, émollients, de surface, de contrôle de la viscosité, des solvants d’origine naturelle peuvent représenter autant d’alternatives à l’utilisation des PEG. Sophim, fabricant d’ingrédients cosmétiques, vous garantit un catalogue 100% PEG-Free.

Agents émollients

PHYTOSQUALAN, par exemple, est un agent émollient obtenu à partir de matières premières végétales (olive, soja, tournesol). BIOPHYTOSEBUM s’impose comme une alternative naturelle aux silicones particulièrement attractive : il est recommandé pour les soins du visage et des cheveux.

Agents de texture

La gamme de cires naturelles PHYTOWAX offre une multitude d’applications cosmétiques : crèmes solaires, soins du visage, soins capillaires, maquillage, soins bébés… VEGELINE 65 et VEGELINE 70 sont deux alternatives 100% naturelles à la vaseline, aux petrolatum et aux paraffines. Les beurres végétaux et les huiles végétales entrent aussi dans la composition de nombreuses formulations. Chaque plante possède ses propres propriétés : le beurre de pêche, par exemple, est réputé pour sa forte teneur en vitamines, pour ses vertus adoucissantes, nourrissantes, raffermissantes et émollientes.
De nombreux agents de texture naturels sont aussi disponibles dans une version bio.

Passez à la cosmétique PEG-Free !

Vous êtes professionnel de l’industrie cosmétique et vous recherchez de nouveaux ingrédients pour des formulations cosmétiques plus saines et plus respectueuses de l’environnement ? Avec des sites de production basés en France et en Espagne, au plus proche des matières premières, Sophim vous assure les plus hauts standards de qualité.
Soucieux de fournir des ingrédients naturels durables, nous appliquons depuis 1988 les principes de l’économie circulaire à notre production :
l’olive, notre ressource principale, est naturelle, durable et éthique. Nos sites de production sont stratégiquement placés au plus proche des oliveraies, pour réduire l’empreinte carbone de nos ingrédients, et pour vous garantir un sourcing européen, local. Nos matières premières sont issues de la valorisation de co-produits de l’industrie alimentaire, et dans notre processus de production, nous valorisons également nos propres co-produits, soucieux de limiter notre impact environnemental.
Le développement durable est une préoccupation de Sophim depuis sa création. Nous vous proposons des ingrédients certifiés et approuvés COSMOS, alternatives naturelles à l’utilisation d’ingrédients issus de l’industrie pétrochimique, et garants de la naturalité de vos formulations cosmétiques.

Contactez-nous pour en savoir plus.

Nous trouver

SOPHIM en France

SOPHIM en Espagne